Lorsque le parfum est addictif

Trente ans, presque depuis la création de Angel de Thierry Mugler, né en 1992, le parfum qui a changé le monde de l’écriture parfums d’embouteillage souvenirs d’enfance, de chocolat, de miel, de vanille et de caramel, la maison de couture et lance un nouveau parfum classique: Ange Nova de Mugler.
Cette Eau de Parfum est reconnaissable parmi les nombreux, à l’instar de ses précurseurs, mais cette fois, la volupté de la jus est à l’honneur d’une explosion de fruits, enveloppé dans de la rose et de bois chauds, comme Akigalawood et de benjoin.

Ange Nova est une surdose de framboise est associé avec les litchis, deux fruits doux et enivrant. La féminité inhérents à la nouvelle fragrance, qui intègre la bouteille emblématique, maintenant recyclables, et teint d’un rose chaud, dynamique est à l’honneur de la damassé rose, une note créée grâce à la biotechnologie, avec un double processus d’extraction, d’abord le naturel et puis le recyclage créatif.

UN PARFUM QUI EST DURABLE AUSSI DANS LES INGRÉDIENTS
La biotechnologie et à la distillation, classique, a permis la création de rose damascène éco-responsable. Une marque exclusive d’un an, le recyclage créatif, c’est à dire la réutilisation des pétales de rose déjà distillats – est une nouvelle approche dans la parfumerie: il permet non seulement de réduire la consommation de cette ressource, le naturel de la plante, d’une fleur, vous créez deux extraits, mais aussi de créer un produit exclusif et de haute qualité, en utilisant les résidus de production qui améliore un procédé enzymatique, et pas seulement par la récupération du matériel. Comment cela fonctionne: privés de la fragrance, les pétales ne conservent pas la couleur, puis une seconde extraction, qui est dirigé par la biotechnologie de l’innovation, de révéler un nouveau parfum.

TONI GARRN est LE VISAGE DU PARFUM POUR L’AUTONOMISATION des FEMMES
La mannequin et actrice allemande Toni Garrn, 28 ans, est la femme Ange Nova, une héroïne capable de concevoir sa propre réalité en la transformant avec le pouvoir de l’imagination.
En 2016, crée la Toni Garrn Foundation, une organisation à but non lucratif dont le but est de défendre les droits et l’intégration des jeunes femmes en Afrique sub-saharienne, par le biais de bourses et de programmes éducatifs. “Je voudrais dire à tout le monde à croire en leurs rêves. À croire en eux-mêmes. Parce que tout est possible. C’est ce que je dis aux jeunes femmes”.